Comment bien se préparer au concours ATSEM ?

concours ATSEM

Publié le : 19 avril 20224 mins de lecture

Le concours ATSEM est ouvert à toute personne qui choisit de devenir Agent Régional Professionnel des Crèches ou Agent Professionnel des Crèches à la Mairie de Paris. Ces compétitions médico-sociales pour le service public du C territorial peuvent se dérouler dans une troisième voie, en externe ou en interne.

Organiser une révision personnalisée pour assurer à l’écrit

Chaque concours atsem a sa propre épreuve. En interne, il n’y a pas d’écriture, mais un examen d’entrée oral. En revanche, pour les concours externes et tiers, les candidats doivent réussir l’étape d’admission qui est une épreuve écrite avant l’admission qui est une épreuve orale. Plus précisément, les candidats externes doivent répondre par écrit à 20 questions à choix multiples ou QCM en 45 minutes. Il sera « mis en situation professionnelle ». Pour le troisième concours, les candidats doivent répondre à une série de 3 ou 5 questions que l’ATSEM peut rencontrer à partir d’un document d’une dizaine de pages environ en 2 heures. Il n’y a pas de plan supervisé, mais un livre de préparation dédié aux compétitions atsem vous permet d’élaborer un plan de révision efficace pour le jour de l’examen.

Organiser une révision personnalisée pour assurer à l’oral

Mais il reste encore des obstacles à surmonter. Les membres du jury sélectionnent parmi les candidats qui répondent le mieux aux attentes et aux besoins de l’école. Le jury recherchera votre comportement et votre comportement en tant que (futur) professionnel. Ne pas paniquer. N’oubliez pas que vous disposez d’un titre, d’un diplôme spécifique comme le CAP, Soutien à l’Éducation de la Petite Enfance ou équivalent, et donc d’une formation cap petite enfance ou d’une expérience appropriée au métier d’ATSEM. Si les examens oraux induisent beaucoup de préjugés et sont souvent entourés de mystère, des notes de cadrage peuvent lever certains doutes. Un jury évaluera les candidats sur leur compétence professionnelle, leur motivation et leur expertise. En interne, la barre est haute, car le concours ne comporte que des épreuves orales. Les notes d’admission supérieures à 16/20 sont fixées dans de nombreux CDG. C’est un entretien de 21 minutes, et quant au troisième concours, il y a des présentations des expériences professionnelles et des aptitudes acquises, puis une conversation avec le jury, au cours de laquelle le candidat doit démontrer La capacité de résoudre des problèmes par vous-même. ATSEM peut rencontrer et analyser son environnement professionnel.

Savoir gérer son stress fait partie de l’épreuve

Le jury a noté à chaque rencontre que le candidat avait beaucoup de mal à gérer le stress. Pour résoudre ce problème et rendre la parole plus détendue, il est essentiel de faire votre présentation bien avant l’examen. Le bon candidat est celui qui réussit à mettre en valeur sa carrière et à démontrer son dynamisme devant le jury. Les jurys devront lire votre propos afin de connaitre votre personnalité. Il faut bien réfléchir à telle ou telle personne avant de vous présenter quelques questions. Il faut également veiller à utiliser le bon registre de langue pour la spécialisation. Par exemple, les métiers de la petite enfance sont des emplois relationnels qui nécessitent une forte maîtrise de soi, une compétence à parler aux autres, à écouter et à discuter.

Plan du site